AFRIQUE/GHANA - Les forces armées, prêtes à protéger la paix en vue des élections, selon leur Chef d’Etat-Major

mardi, 22 novembre 2016 evêques   politique  

Accra (Agence Fides) – « Il est de ma responsabilité d’aider la police à protéger la paix et les propriétés. Nous sommes prêts à faire face à toute personne ou à tout groupe qui chercherait à troubler la paix des ghanéens » a déclaré le Chef d’Etat-Major des Forces armées du Ghana, le Maréchal de l’Air Michael Samson-Oje, au cours de la visite de courtoisie que lui a rendu l’Archevêque métropolitain d’Accra, S.Exc. Mgr Charles G. Palmer-Buckle.
A l’approche des élections du 7 décembre, la tension politique monte au Ghana, un fait qui a été stigmatisé par le Chef d’Etat-Major des Armées. « Le Ghana a connu six élections successives depuis 1992 et je ne vois pas pourquoi certaines personnes ou certains groupes entonnent des chants de guerre sans aucun motif ». a-t-il déclaré, demandant ensuite à l’Eglise de prier pour lui et ses hommes.
Mgr Palmer-Buckle a exprimé sa gratitude aux militaires pour leur action et a réaffirmé qu’en tant que prêtres, « il est de notre devoir de prier pour le pays et pour ses citoyens ». L’Archevêque a invité les hommes politiques à la modération et à ne pas suivre des « prophètes autoproclamés » qui offrent de présumées prévisions électorales.
L’Archevêque a enfin demandé au Chef d’Etat-Major des Armées de reconsidérer la dégradation des Aumôniers militaires du grade de capitaine à celui de lieutenant attendu qu’eux aussi se soumettent à une longue période de formation comme les médecins et les avocats.
Les élections législatives et présidentielles du 7 décembre voient en lice sept candidats à la Présidence de la République. Récemment (voir Fides 21/10/2016), les Evêques avaient dénoncé le lourd climat électoral, invitant les ghanéens à éviter toute violence. (AA/LM) (Agence Fides 22/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network