AFRIQUE/RWANDA - Lettre pastorale de la Conférence épiscopale à l’occasion de la clôture de l’Année de la Miséricorde

lundi, 21 novembre 2016 année de la miséricorde   génocide   evêques  

Kigali (Agence Fides) – « Il n’est pas possible de parler de Miséricorde au Rwanda sans parler de génocide » explique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Philippe Rukamba, Evêque de Butaré et Président de la Conférence épiscopale du Rwanda. « Nous avons lu, à la fin de l’Année de la Miséricorde, une Lettre pastorale qui a été signée par tous les Evêques afin de demander pardon de tous les péchés commis dans le cadre du génocide de 1994 de la part des catholiques, tout comme des autres péchés commis par la suite ». La Lettre pastorale a été lue hier, Dimanche 20 novembre, jour de la clôture du Jubilé de la Miséricorde dans toutes les Paroisses du Rwanda.
Le document a été rédigé en kinyarwanda et la Conférence épiscopale assure actuellement la traduction officielle en français et en anglais, les deux autres langues officielles du pays.
« La Lettre est divisée en 14 points – explique à Fides le Président de la Conférence épiscopale. Dans la première partie, nous rendons grâce à Dieu pour tout ce qu’Il nous a donné : la vie, les enfants, la culture, l’Eglise qui a plus de 100 ans. Dans la seconde partie, nous demandons pardon pour le génocide en tant que personnes parce que ce n’est pas l’Eglise en tant que telle qui a commis ces crimes mais ce sont ses enfants qui ont péché. Est également condamnée l’idéologie du génocide qui a constitué un élément important du déclenchement de la tragédie, laquelle a comporté la destruction de tant de vies humaines et du tissus social de notre pays » conclut Mgr Rukamba . (L.M.) (Agence Fides 21/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network