AMERIQUE/PORTO RICO - Point de situation de la part de Jubilee USA

samedi, 19 novembre 2016 politique   pauvreté   zones de crise  
Présentation du témoignage d'Eric LeCompte, Direct

Présentation du témoignage d'Eric LeCompte, Directeur exécutif de la coalition Jubilee USA

San Juan (Agence Fides) – « La population souffre, la crise empire actuellement à Porto Rico » a remarqué Eric LeCompte, en présentant son témoignage en quant que Directeur exécutif de la coalition Jubilee USA. Eric LeCompte collabore avec différents groupes d’experts des Nations unies en ce qui concerne la dette. « La restructuration de la dette est la clef pour mettre fin à cette crise mais le temps presse ». Ainsi que cela a été indiqué à Fides, le témoignage a été offert dans le cadre de la III° Rencontre de la Commission pour les Finances et le Conseil de gestion sur la crise de Porto Rico (FOMB). C’est la première fois que l’organisme en question se réunissait dans l’île. La rencontre a permis au Conseil de discuter du plan fiscal récemment adopté par le gouverneur de Porto Rico, Alejandro Garcia Padilla.
Le Conseil a l’autorité pour approuver ou rejeter le plan du gouverneur, qui prévoit la réforme du gouvernement, des investissements en termes d’infrastructures et de légères coupes en matière de services sociaux. Le Congrès américain a créé le Conseil comme instrument pour affronter le problème de la dette et la crise fiscale en cours dans le pays.
La not envoyée à Fides indique que Eric LeCompte a exhorté le Conseil à poursuivre la restructuration de la dette globale en vue de la lutte contre la pauvreté, pour faire croître l’économie et protéger les investisseurs de l’île. L’économie de Porto Rico est vulnérable aux chocs extérieurs. A ce titre, Eric LeCompte a exhorté le conseil à soutenir une « clause ouragan » permettant de bloquer temporairement les paiements relatifs à la dette en cas de crise imprévue.
Le Directeur de Jubilee USA a conclu son intervention en citant une déclaration de S.Exc. Mgr Roberto González Nieves, Archevêque de San Juan de Puerto Rico, et d’Heriberto Martínez, secrétaire général de la société biblique de Porto Rico. Ces responsables religieux sont en première ligne en ce qui concerne la défense des communautés vulnérables face à la crise qui se poursuit. « Nous croyons que les plans, les politiques et les restructurations de la dette doivent être jugées à l’aune de l’impact qu’ils ont sur les populations vulnérables » a déclaré Eric LeCompte. « Ceux qui n’ont rien fait pour créer cette crise supportent actuellement le poids de certains des pires aspects de cette dernière » a-t-il conclu. (CE) (Agence Fides 19/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network