AMERIQUE/ETATS-UNIS - Abandonnés à la merci du soleil, de la faim et des parasites

vendredi, 18 novembre 2016 faim  

Internet

San Diego (Agence Fides) – La marche des enfants et des familles immigrant du Mexique, du Guatemala, du Honduras et du Salvador fuyant la violence et la pauvreté en direction des Etats-Unis ne s’arrête pas. L’alarme a été lancée par l’Agence pour le contrôle des Douanes des Etats-Unis (CBP). La note envoyée à Fides indique qu’à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, dans une sorte de no man’s land où s’enregistre une température d’environ 50°C, se trouvent des centaines de corps abandonnés, se limitant souvent à des ossements, témoignage de la présence de personnes qui cherchaient à trouver un lieu où vivre avec dignité et d’où envoyer à leurs familles quelque chose pour les aider à survivre. La CBP conserve un haut niveau d’alerte. « La saison a été très chaude et les températures ne s’abaissent pas » indique la note. Entre temps, le nombre des enfants arrêtés à la frontière arrive au niveau de 2014, qui a caractérisé un moment de crise humanitaire. Au cours de ces trois dernières années, la frontière entre le Texas et le Mexique a été envahie par une vague sans précédent d’enfants immigrés et de familles d’Amérique centrale. Les personnes en question fuient de leurs pays d’origine, principalement le Salvador, le Guatemala et le Honduras, pour demander asile aux Etats-Unis. (AP) (Agence Fides 18/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network