AMERIQUE/COLOMBIE - Deux millions et demi d’enfants victimes des conflits armés

mardi, 15 novembre 2016 mineurs  

Internet

Cali (Agence Fides) – Les dégâts causés par la guerre sur les enfants colombiens continuent à se répercuter sur leur existence. Angoisse et dépression, problèmes comportementaux, sociaux, troubles de l’attention et de la concentration se trouvent parmi les plus répandus. C’est ce qui ressort du VI° Congrès international de Pédagogie de l’Enfance dédié à la construction de la paix de la première enfance tenu à La Sabana, commune colombienne de Chia. Le conflit armé colombien a fait 2,5 millions de victimes parmi les enfants selon les données fournies par l’unité des victimes et publiées dans une étude de l’Université de La Sabana. Selon les informations recueillies par Fides, dans le cadre du Congrès ont été affrontés les problèmes liés aux traumatismes subis par les mineurs et les données de différentes institutions montrant la gravité de la violence à l’encontre des enfants en relation avec le conflit. « La paranoïa, le retard dans l’apprentissage, la peur de se laver ou de s’habiller seuls, des jeux violents, l’incontinence, l’insomnie, les cauchemars, l’apathie et l’agressivité représentent les principales manifestations que présentent les mineurs frappés par la violence » indique l’une des études.
Parmi les zones du pays les plus touchées par la guerre se trouvent celles du nord de la région, historiquement les plus concernées par les attentats perpétrés par les guérilleros. Au sein des deux départements d’El Valle et de Cauca, ont ainsi été enregistrées plus de 170.000 victimes parmi les mineurs, en majorité suite à des enlèvements, des attentats terroristes, des abus sexuels ou au recrutement. (AP) (Agence Fides 15/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network