AFRIQUE/OUGANDA - Lancement d’un programme de la Caritas visant à assister les réfugiés et les familles locales dans le nord du pays

mercredi, 9 novembre 2016 réfugiés   caritas  

Kampala (Agence Fides) – Plus de 3.000 familles de réfugiés sud-soudanais et du cru sont assistées dans le cadre d’un programme de la Caritas Ouganda au sein du district de Yambo. Le programme, d’une durée d’un an, vise à améliorer la sécurité alimentaire et la qualité de vie des personnes assistées. « La malnutrition parmi les réfugiés demeure importante. En particulier, il existe différents cas de malnutrition aigue, en particulier parmi les enfants de moins de 5 ans » a expliqué Godfrey Onentho, coordinateur de Caritas Ouganda et du projet au profit des réfugiés du camp de Bidibidi. « Le district de Yambo dispose d’une grande quantité de terres fertiles, mais les réfugiés ne disposent pas de semence et d’outils pour planter. C’est pourquoi Caritas Ouganda planifie actuellement une réponse provisoire visant à fournir aux familles les connaissances, les capacités et les semences permettant de produire par elles-mêmes de la nourriture ».
Pour éviter des conflits avec les communautés locales, le programme prévoit d’assister 2.400 familles de réfugiés et 600 autochtones. La politique du gouvernement ougandais prévoit en effet que, pour toute forme de soutien fournie aux réfugiés, 25% de cette aide doivent aller à la communauté locale du site d’accueil.
« Afin de respecter cette règle et d’éviter des tensions entre réfugiés et communautés d’accueil, 60 jeunes issus de la communauté des réfugiés et 20 de la communauté d’accueil seront formés dans les différents secteurs tels que la restauration, la couture, le travail des métaux, l’agriculture et l’élevage, la réparation mécanique automobile, la coiffure et l’esthétique. Notre attente est qu’après ces cours intensifs de trois mois auprès d’instituts du nord de l’Ouganda, les jeunes deviennent autosuffisants » affirme le coordinateur de Caritas Ouganda. Collaborent au projet Trocaire et Caritas Belgique qui, en octobre, a commencé à distribuer semences et ustensiles agricoles.
L’Ouganda accueille actuellement plus de 480.000 réfugiés résidant dans neuf communautés locales. Ces réfugiés dépendent en grande partie de l’assistance extérieure. Le délai nécessaire aux réfugiés pour parvenir à l’autosuffisance dépend du temps passé en Ouganda et de l’accès à la terre fertile, tout comme à la qualité de leurs moyens de subsistance. (L.M) (Agence Fides 09/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network