AFRIQUE/ANGOLA - « Le conflit en RDC, une menace pour la paix dans toute la région » selon le Vice-président du Kenya

jeudi, 27 octobre 2016 paix   terrorisme  

Luanda (Agence Fides) - L’instabilité au sein de la Région des Grands Lacs représente une menace pour tous les Etats de ladite région, a souligné le Vice-président du Kenya, William Ruto, dans le cadre du Sommet qui s’est ouvert le 26 octobre à Luanda (Angola), auquel participent les Chefs d’Etat de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) et de l’Autorité de Développement de l’Afrique du Sud (SADC).
William Ruto a souligné que les différents groupes armés présents dans la région risquent d’attirer l’attention d’organisations terroristes internationales désireuses d’élargir leur zone d’opérations. « A l’époque d’un terrorisme toujours croissant, la région devrait éviter que ces groupes n’attirent l’attention des réseaux terroristes mondiaux pour perpétuer leur agenda de haine ». « Il existe par suite le besoin urgent de faire face de manière décidée à ces groupes afin de parvenir et de protéger la paix et la stabilité dans la région » a affirmé William Ruto.
Parmi les groupes présents sur zone, au moins un, les ADF (forces démocratiques alliées) semble entretenir des rapports avec des organisations terroristes internationales (voir Fides 05/11/2015).
Le Vice-président du Kenya a ensuite conclu en affirmant qu’il est « nécessaire de faire face aux forces négatives présentes en République démocratique du Congo si l’on veut atteindre une paix durable dans la région des Grands Lacs. Nous pouvons tirer les leçons les uns des autres pendant que nous luttons afin de renforcer nos institutions démocratiques et nos systèmes de gouvernement ». (L.M.) (Agence Fides 27/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network