AMERIQUE/ETATS UNIS - Messe à la frontière pour les migrants et augmentation du nombre d’haïtiens présents, y compris à Nogales

lundi, 24 octobre 2016 réfugiés   evêques   migrants  
Haitiens à Nogales

Haitiens à Nogales

Arizona (Agence Fides) – « Le migrant pour motivations économiques n’est pas un criminel. Il s’agit de quelqu’un qui est à la recherche d’une manière digne de vivre pour soi-même et pour sa famille » a déclaré S.Exc. Mgr Gerald Frederick Kicanas, Evêque de Tucson (Arizona), au cours de la Messe célébrée hier à la frontière avec le Mexique par le Nonce apostolique aux Etats-Unis, S.Exc. Mgr Christophe Pierre.
La célébration a été promue afin de faire réfléchir, encore une fois, la communauté internationale sur la situation dramatique que connaissent les familles divisées par la frontière. Du côté américain, Nogales Arizona, étaient présentes environ 250 personnes alors que du côté mexicain de cette même ville, le nombre des présents n’est pas connu avec précision, même s’ils étaient dans tous les cas nombreux.
Mgr Kicanas a rappelé la visite du Pape François au Mexique, qui a parlé en faveur de la réforme de la politique de l’immigration et d’un traitement humain des migrants. Au cours de la célébration, des prières ont également été élevées en faveur des agents de la police des frontières et de ceux qui travaillent à la frontière. En présentant le Nonce apostolique, Mgr Kicanas a déclaré : « Sa décision de s’unir à nous nous rappelle qu’il s’agit d’une question très importante pour notre Saint-Père ».
La Messe est la première d’un certain nombre d’initiatives visant à mettre en évidence le travail commun effectué en étroite collaboration entre les Diocèses américain de Tucson et mexicain de Nogales, indique la note parvenue à Fides. L’objectif principal est d’attirer l’attention sur les migrants et les réfugiés.
Selon des données d’agences, quelques 64.000 migrants – dont 8.000 mineurs – ont été arrêtés par la police des frontières en Arizona en 2015 alors que 63 sont morts en tentant de passer la frontière dans le désert. Selon le Père Sean Carroll SI, Directeur exécutif de la Kino Border Initiative (KBI), organisation caritative qui accueille migrants et réfugiés, le nombre des migrants à Nogales a augmenté de manière notable et les ressources locales ne suffisent pas pour donner à manger à ces personnes. Les dernières données des centres d’accueil présents à Nogales font état de l’arrivée de 80 haïtiens dans la ville frontalière pour tenter d’entrer aux Etats-Unis. (CE) (Agence Fides 24/10/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network