AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Inauguration d’un Centre pour la paix de la part de l’Eglise dans un pays bouleversé par la guerre civile

mercredi, 19 octobre 2016 paix  

Juba (Agence Fides) – « Centre pour la paix Bon Pasteur », un nom de bon augure pour un pays déchiré par la guerre civile tel que le Soudan du Sud. Le Centre en question a été inauguré le 15 octobre dernier à Kit, au sein de l’Archidiocèse de Juba, par S.Exc. Mgr Charles Daniel Balvo, Nonce apostolique au Soudan du Sud, en compagnie de S.Exc. Mgr Paolino Lukudu Loro, Archevêque de Juba, et de trois autres Evêques, de l’Administrateur apostolique de Torit et de différents prêtres, en présence de nombreux fidèles et de personnel du corps diplomatique soit environ 800 personnes au total.
« Le Centre constituera une force positive en vue de la recherche de la paix au sein de ce jeune pays » a déclaré le Père Daniele Moschetti, Président de l’Association des Supérieurs religieux au Soudan du Sud.
Au sein de la nouvelle structure, seront présents un prêtre combonien sud-soudanais, un prêtre vincentien originaire des Philippines, une religieuse américaine du Cœur Immaculé de Marie, un prêtre jésuite rwandais et un prêtre ougandais des Frères de Saint Martin de Porres.
La structure dispose de quarante chambres à deux lits, d’une auberge de jeunesse d’une capacité de soixante personnes, d’espaces destinés à des conférences ou à des banquets et d’une chapelle.
« L’existence du Centre démontre que beaucoup peut être fait malgré toutes les difficultés » affirme le Père Moschetti. « Le Centre est un don d’espérance fait au peuple du Soudan du Sud et en particulier à tous ceux qui y recevront une formation. Il s’agit également d’un grand signe du fait que l’Eglise catholique est engagée concrètement en faveur de la paix, de la justice et de la réconciliation au travers de son propre personnel et de ses structures ». (L.M.) (Agence Fides 19/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network