ASIE/TURQUIE - Etat d’urgence et renforcement des limitations propres aux journaux des minorités

mercredi, 19 octobre 2016 minorités religieuses   minorités ethniques   moyens de communication  

Agos

Ankara (Agence Fides) – Dans le cadre de l’Etat d’urgence persistant proclamé par le gouvernement turc après le coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier, ont été publiées, au Journal officiel turc, de nouvelles dispositions réglementant l’activité des journaux et publications dans lesquels apparaissent des articles écrits dans des langues différentes du kurde, catégorie à laquelle appartiennent également les journaux dépendant des communautés religieuses minoritaires. Les nouvelles normes interdisent à ces titres de reprendre des annonces officielles institutionnelles ainsi que des annonces publicitaires. Selina Dogan, député du Parti populaire républicain (CHP), d’orientation kémaliste, a présenté une interpellation au Premier Ministre, Binali Yildirim, afin de demander le motif de telles mesures qui, selon elle, contredisent le Traité de Lausanne – qui représente encore en Turquie la référence en matière de protection des minorités – et ne correspondent pas à ce qui est établi par la Constitution turque en matière de droit à l’information. (GV) (Agence Fides 19/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network