AMERIQUE/EQUATEUR - Situation des enfants traumatisés à six mois du séisme

mercredi, 19 octobre 2016 catastrophes naturelles  

Internet

Portoviejo (Agence Fides) – Six mois après le séisme qui a dévasté le pays, parvenir à satisfaire les besoins des enfants qui vivent encore dans des refuges informels et dans les zones rurales continue à représenter un défi très important. Selon l’UNICEF, plus de 8.800 personnes vivent dans des refuges temporaires, privées des conditions hygiéniques et sanitaires adéquates. En outre, les services locaux qui s’occupent de la protection spéciale doivent être renforcés et de nombreux enfants ont encore besoin d’aide afin de surmonter la peur qui leur empêche de fréquenter l’école après le séisme. Le gouvernement a remis en fonction le système éducatif et réduit le nombre des personnes vivant dans des refuges, leur nombre étant passé de 33.000 à 7.000, surtout grâce aux concessions et aux foyers d’accueil. Avec le soutien de milliers de donateurs du monde entier, l’UNICEF est parvenu à procurer des micronutriments et de la vitamine A à 250.000 enfants et à 26.800 femmes enceintes. En outre, 30.000 traitements de zinc ont été administrés afin de soigner des cas de diarrhée aigue, 40.000 personnes ont été dotées d’accès à l’eau potable et du matériel pédagogique relatif à la prévention de maladies telles que la zika ont été introduits dans les programmes des écoles des zones touchées par le virus. L’agence des Nations unies a par ailleurs distribué du matériel éducatif à plus de 34.000 enfants et offert un accueil temporaire à plus de 13.000 enfants. (AP) (Agence Fides 19/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network