ASIE/TURQUIE - Mesures restrictives concernant les communautés protestantes au nom de la défense de la « sécurité nationale »

mardi, 18 octobre 2016 minorités religieuses   liberté religieuse  

Facebook

Ankara (Agence Fides) – Les autorités turques ont décidé d’expulser du pays le pasteur Andrew Craig Brunson, responsable de l’église protestante de Smyrne (Izmir Diriliş Kilisesi, église de la Résurrection), ainsi que son épouse, Lyn Norine. Les époux ont été convoqués par le bureau de l’immigration qui leur a communiqués l’obligation de quitter le pays, la justifiant par le fait que leurs activités représenteraient une menace pour la sécurité nationale et au travers de vagues références à des soupçons relatifs au fait qu’ils auraient reçu des fonds de l’étranger pour financer des initiatives missionnaires. Selon des sources locales consultées par l’Agence Fides, le couple faisait partie d’une liste de personnes destinataires de la même mesure.
L’Union des églises protestantes de Turquie a annoncé que l’église Yaşam Köprüsü, à Antakya, a été fermée la semaine dernière pour avoir organisé illégalement des cours de langue et qu’au cours de ces dernières semaines des demandes d’entrée et de prorogation de permis de séjour présentées aux autorités compétentes par des protestants étrangers ont été rejetées.
Les mesures restrictives mises en œuvre vis-à-vis des protestants doivent être replacées dans le contexte de la phase politique et sociale que traverse la Turquie, où sont encore en cours les campagnes d’épuration et les arrestations de masse visant les secteurs considérés comme responsables du coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier, à commencer par les affiliés au réseau du prédicateur Fethullah Gulen, expatrié aux Etats-Unis depuis 1999. (GV) (Agence Fides18/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network