AMERIQUE/MEXIQUE - Eradiquer les pratiques encourageant la discrimination entre les sexes

lundi, 17 octobre 2016 femmes  

Miryam SF

Mexico (Agence Fides) - La Commission nationale des Droits fondamentaux a proposé d’importantes modifications aux cadres juridiques et législatifs afin de garantir le droit à la parité des femmes provenant des zones rurales et d’éradiquer les pratiques qui encouragent à la discrimination entre les sexes. A l’occasion de la Journée internationale des femmes du monde rural, la Commission a fait appel à la société et aux autorités afin qu’elles promeuvent l’émancipation des femmes ainsi que leur croissance économique, en particulier des 12 millions d’entre elles qui vivent ou travaillent dans les zones rurales du pays. Dans un communiqué parvenu à Fides, l’organisme a proposé, dans la stricte observance du cadre juridique international, la création d’un environnement adapté pour améliorer la situation des femmes des zones rurales, incluant le respect des droits fondamentaux et l’égalité des sexes dans le cadre des politiques publiques et des programmes de développement. La santé, l’instruction, l’alimentation, l’accès au crédit sont les priorités mises en évidence. Les femmes représentent 20% de la main-d’œuvre agricole dans les pays d’Amérique latine, 43% dans ceux en voie de développement, et constituent la clef d’un développement durable. Les paysannes contrôlent moins de terrains que les hommes outre à disposer d’un accès très limité aux semences, aux investissements et au crédit. (AP) (Agence Fides 17/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network