AMERIQUE/ARGENTINE - Curé engagé dans la lutte contre le trafic de drogue trouvé mort

jeudi, 6 octobre 2016 martyrs   zones de crise   trafic de stupéfiants   violence  
Le Père Juan Heraldo Viroche, trouvé mort hier

internet

Le Père Juan Heraldo Viroche, trouvé mort hier

Tucuman (Agence Fides) – « La Conférence épiscopale argentine exprime sa douleur et son indignation suite à la mort du Père Juan Heraldo Viroche, Curé de la Paroisse de Notre-Dame del Valle de La Florida de Tucuman. Nous nous unissons à la requête de l’Archevêque du lieu afin qu’une explication claire des faits soit fournie et nous sommes proches de la famille du Père Viroche, des fidèles de la paroisse et de l’Eglise de Tucuman » : tel est le texte du communiqué de la Conférence épiscopale argentine parvenu à Fides à propos de la mort du prêtre.
Hier, 5 octobre, le Père Juan Heraldo Viroche a été trouvé mort dans son habitation, à Tucuman, ville située à quelques 70 Km de la capitale. Le prêtre était très connu dans la zone pour sa lutte contre le trafic de drogue. Il s’agissait d’une personne très positive et dynamique, indiquent des témoignages de ceux qui le connaissaient au sein de sa Paroisse, où il était très engagé également auprès des familles de la zone.
La Commission épiscopale pour la Pastorale en matière de drogue et de dépendance a publié un bref communiqué indiquant : « Le Père Juan était connu parce qu’il dépensait sa vie contre le trafic de drogue. Il a parlé clairement à l’intérieur et à l’extérieur de sa communauté en faveur de la défense de la vie en danger ». La Commission a également fait remarquer que « le Père Viroche avait exprimé à ses plus proches collaborateurs une profonde douleur suite aux menaces reçues des mafias de la drogue ».
Un premier rapport des autorités, selon ce qui a été publié dans la presse locale, semble accréditer l’hypothèse d’un suicide dans la mesure où le corps ne présente pas de traces de violences externes et que ce dernier a été trouvé dans une pièce fermée de l’intérieur. Mais la communauté demeure incrédule face à cette version des faits et, dans la journée d’hier, elle a organisé une manifestation devant la Paroisse pour demander une explication des faits. (CE) (Agence Fides 06/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network