ASIE/THAILANDE - Premières naissances d’enfants microcéphales dans le sud-est asiatique après l’arrivée du virus Zika

lundi, 3 octobre 2016 santé  

HAMZA BUTT

Bangkok (Agence Fides) – Après les cas de zika constatés au Brésil – qui avait annoncé une tragique augmentation du nombre des malformations d’enfants à naître – et en Afrique, en Amérique et en Europe, l’alarme se renforce également dans le sud-est asiatique. Elle provient en particulier de Thaïlande où les autorités locales ont enregistré les deux premiers cas d’enfants microcéphales en rapport avec le virus zika. Il s’agit du premier cas identifié dans le sud-est asiatique. La première épidémie de zika hors d’Afrique remonte à 2007 dans l’île de Yap, en Micronésie. Ensuite, l’alarme fut donnée au Texas, qui signala un cas de transmission par voie sexuelle. L’Italie a enregistré pour l’heure une dizaine de cas de zika, tous étant présentés par des voyageurs ayant contracté le virus à l’étranger. Selon les chercheurs, le virus doit désormais être ajouté à la liste de ceux qui provoquent des infections congénitales, comme la rubéole, la toxoplasmose, la syphilis, le cytomégalovirus, le SIDA et l’herpès. Après la grippe aviaire, la SARS et l’Ebola, la zika est devenue le nouveau cauchemar de la santé mondiale. (AP) (Agence Fides 03/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network