AMERIQUE/ARGENTINE - Actes de vandalisme à l’encontre d’un murales, de la porte de la Cathédrale et de l’Evêché de la part de militants pro-avortement

vendredi, 30 septembre 2016 violence   eglises locales   liberté religieuse  
Grafitis et peinture ayant endommagé un murales et

Imneuquen.com

Grafitis et peinture ayant endommagé un murales et les murs de la Cathédrale

Neuquén (Agence Fides) – Un certain nombre d’organisations féministes, un syndicat de femmes et un mouvement politique féminin ont tenu le 28 septembre une manifestation dans les rues de la ville de Neuquen demandant la dépénalisation de l’avortement. Au cours de la marche, des groupes de manifestants se sont dirigés vers la Cathédrale et ont recouvert de peinture et de graffitis un grand murales dédié au mères de la place de Mai, appelé « Murales des mères », situé sur le côté de la Cathédrale, barbouillant également de peinture la porte de cette dernière et celle de l’Evêché.
L’Evêque de Neuquen, S.Exc. Mgr Virginio Bressanelli, a exprimé sa profonde désapprobation en ces termes : « A certains moments de l’année, ont lieu des manifestations. Malheureusement, dans certains cas, comme dans celui de cette manifestation pour l’avortement, il arrive également cela. Ces peintures endommagent l’édifice et nous sommes contraints à repeindre pour effacer les inscriptions ». A propos du murales des mères de la place de mai, endommagé, il a ajouté : « Il s’agit d’un fait triste. Je pense qu’il existe des choses qui font partie de la beauté de la ville et du patrimoine de tous. Nous ne pouvons par suite accepter rien de ce genre ». (CE) (Agence Fides 30/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network