AMERIQUE/COLOMBIE - Une nouvelle vie pour les anciens enfants soldats des FARC

mercredi, 28 septembre 2016 enfants soldats  

Menores Guerra

Bogotá (Agence Fides) – Conformément aux prescriptions de l’accord qui a mis fin à 52 ans de guerre civile en Colombie (voir Fides 27/09/2016), les FARC ont libéré 13 enfants soldats qui avaient été enrôlés dans leurs rangs, les remettant au Comité international de la Croix Rouge (CICR). Dans un communiqué parvenu à Fides, le CICR a déclaré que les mineurs en question se trouvent en bonnes conditions de santé et qu’ils auraient été placés dans des logements temporaires sous la supervision de l’UNICEF. L’identité des 13 mineurs n’a pas été rendue publique afin de les protéger.
Les FARC ont été longtemps accusées de recrutement forcé de mineurs, même si le nombre exact de ces derniers demeure inconnu. Le groupe de guérilla a déclaré qu’au début de cette année, étaient présents dans ses rangs seulement 21 jeunes de moins de 15 ans. Le Ministre de la Défense a en revanche déclaré que la présence de mineurs en mai de cette année était de 170 personnes de moins de 18 ans. Depuis 1999, l’agence s’occupant des Affaires sociales en Colombie a suivi au moins 6.000 cas d’enfants soldats enlevés par des groupes armés illégaux ou abandonnés. Selon les chiffres officiels, 60% d’entre eux se trouvaient au sein des FARC. En outre, le recrutement forcé a constitué l’un des principaux motifs de l’évacuation des populations des zones rurales, les familles craignant la menace des rebelles et le possible enlèvement de leurs enfants ou l’implication de ces derniers. (AP) (Agence Fides 28/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network