AFRIQUE/RD CONGO - Audience du Pape François au Président de RDC sur fond d’impasse politique et d’affrontements à Kananga

lundi, 26 septembre 2016 groupes armés  

La Cathédrale de Kananga

Kinshasa (Agence Fides) – Plus d’une centaine de personnes ont trouvé la mort dans les combats opposant les partisans de Kamwena Nsapu, un chef trial tué en août, et les forces de sécurité protégeant l’aéroport de Kananga, la capitale du Kasai-central, au centre de la République démocratique du Congo. Les affrontements avaient débuté le 22 septembre lorsque les partisans de Kamwena Nsapu avaient attaqué l’aéroport, en en prenant le contrôle jusque dans l’après-midi du 23, lorsque les forces de sécurité sont parvenues à les en chasser après de violents combats. La majeure partie des victimes est composée de rebelles alors que huit militaires ont perdu la vie.
Kamwena Nsapu avait été tué le 12 août dans le cadre d’affrontements avec les forces de police. Le chef tribal avait défié les autorités de l’Etat, en affirmant avoir créé une milice pour chasser la police de son territoire de référence.
Entre temps, l’impasse politique demeure après que le dialogue national entre majorité et opposition ait été suspendu suite aux graves incidents intervenus dans la capitale, Kinshasa, au cours de ces derniers jours.
Aujourd’hui, 26 septembre, le Président congolais, Joseph Kabila Kabange, a été reçu en audience au Vatican par le Pape François. (L.M.) (Agence Fides 26/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network