VATICAN - Messe du Saint-Père pour le Père Hamel, membre de la chaîne des martyrs ayant commencé avec Jésus Christ

mercredi, 14 septembre 2016 violence   fondamentalisme religieux   paix  

twitter

Cité du Vatican (Agence Fides) – « Les premiers chrétiens ont fait la confession de Jésus Christ en payant de leur vie. Cette histoire se répète jusqu’à ce jour » a mis en évidence le Pape François au cours de la Messe célébrée ce matin dans la chapelle de la Maison Sainte Marthe, en exprimant sa proximité aux membres de la famille du Père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet alors qu’il célébrait la Messe (voir Fides 26/07/2016), ainsi qu’à toute la communauté de Rouen dont il faisait partie.
En la Fête de l’Exaltation de la Sainte Croix, le Pape a rappelé que Jésus Christ est le premier Martyr, « le premier qui donne sa vie pour nous et de ce mystère du Christ débute toute l’histoire du martyre chrétiens, des premiers siècles jusqu’à nos jours ». « Aujourd’hui, il existe des chrétiens assassinés, torturés, emprisonnés, égorgés parce qu’ils ne renient pas Jésus Christ. Dans cette histoire, nous arrivons à notre Père Jacques (Hamel) : il fait partie de cette chaîne de martyrs. Les chrétiens qui souffrent aujourd’hui – tant en prison que par la mort ou les tortures – pour ne pas renier Jésus Christ font voir justement la cruauté de cette persécution. Cette cruauté qui demande l’apostasie – disons-le – est satanique. Qu’il serait bon que toutes les confessions religieuses disent : « Tuer au nom de Dieu est satanique » ».
Le Père Jacques Hamel était un homme bon, un homme de paix mais « il a été assassiné comme s’il avait été un criminel » a déclaré le Pape, indiquant un motif de réflexion précis : « Au milieu de ce moment difficile qu’il vivait, au milieu de cette tragédie qu’il voyait venir, un homme doux, un homme bon, un homme qui faisait fraternité, n’a pas perdu la lucidité pour accuser et dire clairement le nom de l’assassin et il a déclaré clairement : Vade retro Satana ! Il a donné sa vie pour nous, il a donné sa vie pour ne pas renier Jésus. Il a donné sa vie dans le même sacrifice de Jésus sur l’autel… Que, depuis le Ciel – parce que nous devons le prier, c’est un martyr ! et les martyrs sont bienheureux, nous devons les prier –, il nous donne la douceur, la fraternité, la paix mais aussi le courage de dire la vérité : tuer au nom de Dieu est satanique ». (SL) (Agence Fides 14/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network