AMERIQUE/VENEZUELA - Déclarations de l’Archevêque de Caracas sur la dramatique situation au Venezuela

samedi, 10 septembre 2016 faim   zones de crise   politique  
Centre psychiatrique El Pampero

Centre psychiatrique El Pampero

Caracas (Agence Fides) – L’Archevêque de Caracas, S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, a déclaré que le peuple vénézuélien devrait résoudre les conflits de manière pacifique. « Il existe une carence de toutes les denrées alimentaires et il n’y a pas de médicaments. Ceci est devenu un grave problème mais nous devons le résoudre pacifiquement » a-t-il dit voici quelques jours.
Entre temps, la situation est devenue critique, selon ce que signale un témoignage parvenu à Fides en provenance de Barquisimeto, ville sise à 340 Km de Caracas où les patients du centre psychiatrique El Pampero meurent de faim. Depuis le mois dernier, trois morts dues à la faim ont été enregistrées et la situation ne change pas.
Ce matin, la tension s’est accrue dans le pays, la population étant descendue dans les rues de nombreuses villes contre le Conseil national électoral (CNE), accusé de faire obstacle et de retarder la convocation du référendum, de manière à éviter qu’il n’intervienne avant le 10 janvier prochain. Des manifestants et l’opposition font pression afin que le scrutin ait lieu avant cette date, ce qui constituerait le seul moyen de parvenir à un changement de l’ensemble du gouvernement et à l’organisation de nouvelles élections nationales. (CE) (Agence Fides 10/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network