ASIE/VIETNAM - Accroissement du trafic des êtres humains au travers des réseaux sociaux

vendredi, 9 septembre 2016 trafic d'êtres humains  

human_trafficking_by_me19leela

Ho Chi Minh Ville (Agence Fides) – Le phénomène du trafic d’êtres humains au Vietnam continue à s’accroître et les groupes de défense affirment que les victimes se laissent également impliquer par le biais des réseaux sociaux. Entre 2011 et 2014, le nombre des cas a augmenté de 11,6% par rapport aux quatre années précédentes. Les données ressortent d’une conférence contre ce trafic tenue à Hanoi en juillet par le Ministère de la Sécurité publique. Selon les ONG, les chiffres seraient encore plus élevés surtout parce que les trafiquants profitent de l’usage croissant des réseaux sociaux de la part des jeunes vietnamiens. Le sud-est asiatique est parmi les pires régions du monde en terme de trafic d’êtres humains, ce dernier concernant un tiers de l’ensemble des femmes et des enfants victimes de ce trafic de par le monde. Certaines victimes au Vietnam sont des femmes vendues en vue de mariages à la frontière avec la Chine, où vit un nombre significativement supérieur d’hommes par rapport à celui des femmes. Pour sensibiliser l’opinion publique, le gouvernement a institué et célébré la I° Journée nationale contre le trafic d’êtres humains. Le Vietnam a en outre annoncé la mise en place d’une stratégie visant à affronter le phénomène au cours de la période 2016-2020. De 2011 à 2014, les autorités gouvernementales ont enquêté sur plus de 2.200 cas de trafic d’êtres humains, arrêtant 3.300 délinquants et sauvant environ 5.500 victimes. (AP) (Agence Fides 09/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network