AFRIQUE/EGYPTE - Premiers effets de la nouvelle loi en matière de construction d’églises

mercredi, 7 septembre 2016 eglises orientales  

CoptsUnited

Le Caire (Agence Fides) – En Egypte, commencent à être enregistrées, dans différentes localités, les effets – généralement positifs – de la nouvelle loi sur la construction et la restauration des églises, approuvée par le Parlement égyptien le 30 août dernier (voir Fides 31/08/2016). Les coptes du village de Rahmaniyah, dans les environs de la ville de Qena, ont vu rouvrir leur église dédiée à la Très Sainte Vierge Marie, fermée depuis 30 ans, grâce à une disposition des forces de sécurité locales. Entre temps, le prêtre copte Beeman Shaker, du Diocèse de Shubra Al Khaimah, a annoncé le début de travaux visant à ériger une église dont la construction avait été approuvée dès 2002 et se trouvait bloquée jusqu’à présent à cause de l’opposition des groupes islamistes radicaux opérant sur zone, alors que, dans le même temps, le journal officiel a annoncé l’approbation – disposée directement par le Président Abdel Fattah al Sisi – du projet de construction d’une nouvelle église dans la partie neuve du Caire, s’étendant sur 30.000 ha à la limite sud-est du gouvernorat du Caire.
L’un des articles les plus contestés de la nouvelle loi est celui qui lie la construction de nouveaux édifices de culte chrétien et leurs dimensions au nombre de chrétiens résidant dans la zone. Sur cette disposition – indiquent des sources coptes consultées par l’Agence Fides – pèse l’absence d’un recensement récent en mesure d’indiquer avec exactitude l’importance numérique des communautés chrétiennes présentes sur le territoire égyptien. Dans certains secteurs, l’augmentation consistant du nombre des membres des communautés chrétiennes n’est enregistrée d’aucune manière par les autorités locales. Depuis les années 1990, les bureaux chargés du recensement et des statistiques démographiques ne mettent plus à jour les données sur l’importance numérique des communautés chrétiennes égyptiennes, à commencer par la communauté copte qui, selon certains analystes, aurait amplement dépassé le seuil des dix millions de fidèles. (GV) (Agence Fides 07/09/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network