AMERIQUE/BRESIL - Message de la Conférence épiscopale pour la fête de l’Indépendance

mercredi, 7 septembre 2016 conférences épiscopales  

Brasilia (Agence Fides) – Aujourd’hui, 7 septembre, le Brésil célèbre la fête de son indépendance vis-à-vis du Portugal, sanctionnée le 7 septembre 1822. Pour l’occasion, les Evêques brésiliens ont publié un court message dont le titre est constitué par le verset biblique « L’espérance ne déçoit point » (Rom 5, 5).
« La Conférence nationale des Evêques du Brésil (CNBB), à l’occasion des célébrations du 7 septembre, fête de l’Indépendance, réaffirme que le Brésil est un pays libre, souverain et religieux. Il constitue l’une des dix plus grandes économies du monde, dispose d’un territoire vaste et varié, avec plus de 200 millions de brésiliens et de brésiliennes. Il témoigne d’une histoire construite sur la diversité, la tolérance et la coexistence pacifique », indique à son début le texte parvenu à l’Agence Fides.
Les Evêques sont conscients de « vivre un moment triste de notre histoire », en ce que « l’absence de valeurs éthiques et morales provoque une profonde crise politique, économique et sociale ». L’inégalité sociale désormais historique court le risque d’être encore aggravée par le démantèlement des politiques publiques.
« Nous prenons acte des difficultés du moment – poursuivent les Evêques – mais nous croyons dans la capacité du peuple brésilien à surmonter les adversités, toujours au travers de manifestations pacifiques. Chaque institution est appelée à faire face à ses devoirs propres, dans un Etat démocratique de droit, en faveur du peuple brésilien et jamais d’intérêts privés ou corporatifs. La Constitution de 1988, fruit d’un processus de participation populaire, protection de la démocratie brésilienne, doit être défendue ardûment ».
Dans la dernière partie de leur message, les Evêques rappellent qu’il manque moins d’un mois aux élections municipales, qui se tiendront le 2 octobre et constitueront une occasion pour le peuple brésilien de « parler au moyen des urnes ». Ils invitent donc à une « participation active et consciente ». Enfin, ils réaffirment que « la fête de l’indépendance constitue une occasion pour réaffirmer l’engagement du peuple brésilien en faveur de la démocratie au travers du dialogue et de la recherche infatigable de la paix, pour construire ensemble un Brésil fraternel et ce dans la justice ». (SL) (Agence Fides 07/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network