EUROPE/ESPAGNE - Femme et analphabète, un binôme favorisant la marginalisation

mardi, 6 septembre 2016 femmes  

Manos Unidas

Madrid (Agence Fides) – Le 8 septembre est célébrée la Journée internationale de l’alphabétisation. Parmi les dénonciations est parvenue à Fides celle de l’ONG espagnole Manos Unidas qui exprime clairement le malaise grave vécu par des millions de femmes de par le monde. En effet, plus de 500 millions d’entre elles sont analphabètes, souffrent de solitude, d’isolement et de marginalisation parce qu’elles ne savent ni lire ni écrire. Pour elles, l’accès aux droits fondamentaux, à l’assistance légale et aux progrès scientifiques et technologiques est beaucoup plus difficile. L’analphabétisme est synonyme de pauvreté et de rejet. Pour faire face à ce phénomène, Manos Unidas réclame l’égalité des chances pour les femmes en ce qui concerne l’accès à l’instruction. En 2015, l’ONG en question a approuvé 219 projets à caractère éducatif. (AP) (Agence Fides 06/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network