ASIE/INDE - Inauguration en Orissa d’une rue intitulée à Mère Teresa

lundi, 5 septembre 2016 mère teresa   année de la miséricorde   politique  

S.D.

Bhubaneswar (Agence Fides) – Le Premier Ministre de l’Etat de l’Orissa, Naveen Patnaik, a officiellement inauguré la Madre Teresa Road le Dimanche 4 septembre à 10.15 locales à Bhubaneswar, capitale de l’Etat. L’inauguration – la première en Inde – a été voulue le même jour que la canonisation de la Bienheureuse Mère Teresa de la part du Pape François. Ont participé à la cérémonie de nombreuses autorités civiles et religieuses, dont l’Archevêque de Cuttack-Bhubaneswar, S.Exc. Mgr John Barwa, et Sœur Mary Olivet, Supérieure régionale des Missionnaires de la Charité en Orissa, ainsi que des milliers de fidèles.
La décision d’intituler une rue à Mère Teresa exprime le souhait « que l’Inde devienne une maison pour servir les pauvres, les nécessiteux et les opprimés » a déclaré le Premier Ministre.
Le gouvernement a accueilli la requête du Conseil épiscopal de l’Orissa, qui a exprimé sa joie et sa gratitude à l’exécutif. A cette occasion, S.Exc. Mgr John Barwa, au nom des Evêques de l’Orissa, a remarqué que le but de Mère Teresa « n’était pas de convertir les personnes mais – comme elle le disait elle-même – de faire d’un hindou un bon hindou, d’un musulman un bon musulman et d’un chrétien un bon chrétien ». « La Mère a redonné dignité à tout être humain, sans distinction de caste ou de credo » a-t-il ajouté.
Les participants ont célébré la nouvelle Sainte comme « une personne au charisme unique », faisant mémoire des nombreuses qualifications qu’elle a reçu pendant sa vie comme celles « d’ange de Calcutta », de « sainte des pauvres », de « voix de la compassion », de « conscience de l’humanité », d’« Ambassadeur de la charité » et de « prophétesse de la paix ».
Sœur Olivet a également remercié le gouvernement pour le souvenir public rendu à Mère Teresa. Récemment, le gouvernement de l’Orissa a demandé aux Missionnaires de la Charité de prendre en charge les femmes handicapées mentales et des hommes sans domicile fixe. Actuellement, environ 90 d’entre eux sont accueillis au sein de quatre maisons des Missionnaires sises sur le territoire de l’Orissa. Dans l’Etat en question, les Missionnaires de la Charité disposent de 18 maisons. Sainte Mère Teresa a visité pour la première fois Bhubaneswar en 1974 et y est revenue à diverses reprises. (PA-SD) (Agence Fides 05/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network