ASIE/TURQUIE - Demande d’excuse de la Grèce à la Turquie concernant le génocide des grecs du Pont

mercredi, 31 août 2016 politique internationale  

wikipedia

Athènes (Agence Fides) – Le peuple grec « continuera sa bataille afin que la Turquie reconnaisse le génocide pontique et présente de sincères excuses pour les crimes commis par ses ancêtres ». C’est ce qu’a affirmé ces jours derniers le Président de la République grec, Prokopis Paulopoulos, dans des déclarations reprises également en Turquie par le journal bilingue arménien et turc, Agos. A la demande d’excuses concernant le génocide pontique, le Président grec a ajouté une protestation envers le gouvernement turc, en ce qu’Ankara n’autorise pas les chrétiens à prier au Monastère de Sumela, construit sur un escarpement surplombant la vallée d’Altindere, à 1.200 m d’altitude, dans la région de Macka, partie intégrante de la province de Trabzon, actuellement partiellement restauré par les autorités locales.
L’expression « génocide pontique » indique le déracinement des grecs se trouvant dans les terres demeurées sous le contrôle turc, qui suivit le Génocide arméniens. Les grecs du Pont constituaient la population grecque originaire de la région pontique, qui s’étendait de la zone nord-est à l’Asie mineure, comprenant donc les actuelles provinces turques de Samsun, Amasya, Tokat, Ordu, Giresum, Gumushane, Trabzon, Rize er Artvin, sur les rives de la Mer Noire. (GV) (Agence Fides 31/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network