AFRIQUE/GUINEE - Augmentation du nombre des guinéens cherchant à entrer aux Etats-Unis en passant par le Mexique

mercredi, 31 août 2016 migrants  

Le mur de Nogales, à la frontière entre l'Arizona et le Mexique

Conakry (Agence Fides) – Les autorités de frontière des Etats-Unis ont enregistré ces derniers mois une augmentation du nombre des migrants provenant de la République de Guinée qui cherchent à entre par la frontière terrestre avec le Mexique. Le phénomène en question est lié à la présence de communautés guinéennes désormais enracinées depuis longtemps aux Etats-Unis et c’est en s’informant auprès d’elles que l’Ambassadeur de Guinée à Washington, S.E. Mamady Condé, est parvenu à obtenir des informations sur la manière dont arrivent ces guinéens à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.
Les africains, en majorité guinéens, mais provenant également d’autres pays d’Afrique occidentale, voyagent en avion jusqu’au Brésil. De là, ils entreprennent leur voyage en direction du Mexique, qui peut traverser jusqu’à 11 pays latino-américains, pour ensuite chercher à entrer aux Etats-Unis.
« Au Mexique, certains guinéens demandeurs d’asile sont détenus – a déclaré S.E. Mamady Condé. Cela arrive aussi dans les prisons américaines, où plusieurs de nos compatriotes sont détenus pour trafic de drogue, fraudes à la carte de crédit, rixe et même détention illégale d’armes ». Selon l’Ambassadeur, 2.141 guinéens ont eu affaire à la justice américaine, 400 ayant été expulsés dont 60 multirécidivistes considérés dangereux car ayant fait usage d’armes à feu.
L’Ambassadeur de Guinée a suggéré aux autorités américaines la concession de permis de séjour de longue durée pour faire face à l’immigration clandestine. « Avec un visa de 10 ans, il est très probable qu’une personne fera l’aller et retour entre les Etats-Unis et la Guinée et qu’il ne s’établira pas de manière stable sur le territoire américain » a-t-il conclu. (L.M.) (Agence Fides 31/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network