ASIE/TURQUIE - Remise en liberté anticipée du jeune coupable du meurtre du Père Santoro

mardi, 30 août 2016 martyrs  

twitter

Trabzon (Agence Fides) – Oguzhan Ayudin, le citoyen turc de 26 ans, condamné en 2016 à 18 ans et 10 mois de réclusion pour l’assassinat confessé du Père Andrea Santoro a été libéré a été remis en liberté ces derniers jours avec plus de 10 ans d’avance par rapport à la fin de la peine de réclusion qui lui avait été infligée. Selon les informations rapportées par la presse turque, le meurtrier est l’un des quelques dizaines de milliers de détenus libérés par avance afin de libérer les cellules nécessaires à la détention des milliers de personnes arrêtées après le coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier.
Le meurtre du Père Andrea Santoro eut lieu le 5 février 2006 alors que le prêtre italien se trouvait en prière dans l’église de Trabzon où il exerçait son ministère. L’assassin, afin de lui infliger deux coups de feu, avait hurlé « Allah o’akbar » (Dieu est grand). Quatre jours après, Oguzhan Ayudin, à cette époque encore mineur, avait été arrêté et avait confessé le crime, le justifiant par un « trouble » causé par l’affaire des caricatures satyriques sur Mahomet, publiées quelques mois auparavant par un quotidien danois. Depuis le départ, de nombreux observateurs exprimèrent des doutes et des perplexités sur l’enquête hâtive qui avait résolu le cas au travers de l’arrestation d’un jeune de 15 ans qui, en cas de condamnation, du fait de son jeune âge, risquait une peine plus légère que celles prévues dans des cas analogues pour les adultes. (GV) (Agence Fides 30/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network