AFRIQUE/RD CONGO - Trois opérateurs de la Caritas enlevés et immédiatement relâchés

mercredi, 17 août 2016 caritas   groupes armés  

Kinshasa (Agence Fides) – Les trois opérateurs de la Caritas enlevés hier, 16 août, dans le nord de la République démocratique du Congo et précisément, à Mweso, au Nord-Kivu, alors que le convoi de deux véhicules de la Caritas avait été bloqué par des hommes armés ayant contraint les opérateurs à les suivre dans la foret ont été libérés. Selon la police, les ravisseurs auraient demandé une rançon de 20.000 USD pour la libération des otages.
Les trois otages ont été libérés le soir même de leur enlèvement, sans que n’ait été versée aucune rançon, et ce grâce à la médiation des chefs locaux et de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (MONUSCO).
En compagnie du personnel de la Caritas voyageaient également deux journalistes allemands dont l’un a été blessé à une jambe.
Le convoi de la Caritas se rendait dans la localité de Mpati afin de superviser une foire agricole promue par l’organisation d’assistance catholique en faveur de la population locale.
Dans la zone de Mweso, au moins neuf groupes armés sont actifs mais la population locale se plaint surtout de l’absence sur zone tant de l’armée régulière congolaise que des Casques bleus de la MONUSCO. (L.M.) (Agence Fides 17/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network