AMERIQUE/MEXIQUE - Plus de 40 morts et de nombreux disparus dans le nord suite au passage d’une tempête tropicale

mardi, 9 août 2016 zones de crise   environnement   pauvreté  
Tempête tropicale au Mexique

thestar.com

Tempête tropicale au Mexique

Puebla (Agence Fides) – Les fortes pluies qui ont flagellé Huauchinango, Puebla, à cause des cyclones Earl et Javier au cours de la fin de semaine dernière, ont été l’équivalent de ce qui devait tomber dans la zone en un mois selon les rapports des autorités. Cette tempête tropicale a déjà causé par ailleurs plus de 40 victimes, les zones les plus touchées étant Veracruz et Puebla.
« Il est particulièrement déplaisant d’apprendre les malheurs qui ont lieu lorsque surviennent des phénomènes de ce type. Je m’unis à la douleur des familles présentes là où ont eu lieu les glissements de terrain. J’ai appris ce qui s’est passé au sein de la communauté de Temazolapa et de Tetelcingo par l’intermédiaire du Père Cristoforo Hernandez qui est sur place » a déclaré S.Exc. Mgr Porfirio Eduardo Patiño Leal, Evêque de Cordoba. Ce dernier a indiqué que la Caritas diocésaine est mobilisée afin de fournir les aides nécessaires.
Pour sa part, l’Archevêque de Puebla, S.Exc. Mgr Víctor Sánchez Espinosa, s’est plaint du fait qu’après le passage de la tempête tropicale Earl, des morts et des disparus aient encore été enregistrés à Huauchinango alors qu’une partie de la population a fui la zone en ce qu’elle était complètement inondée, en particulier dans la Sierra Norte de Puebla. L’Evêque a indiqué que les prêtres présents dans le nord de l’Etat font état de pluies intenses et continues jusqu’à Dimanche soir. En outre, différents glissements de terrain ont intéressé des autoroutes et d’autres voies de circulation. Tous les prêtres ont déjà été informés et il leur a été demandé d’accueillir les sans abri, y compris dans les églises, de manière à rendre possible la distribution des aides.
« J’espère que Dieu aidera ses frères de manière à ce qu’un peu moins de pluie nous permette de leur porter de l’aide. Toutes les mesures devraient être prises parce que l’eau qui tombe actuellement sur la Sierra Norte est vraiment excessive » a-t-il déclaré. (CE) (Agence Fides 09/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network