ASIE/INDE - Première intervention du Camillian Disaster Service International dans la zone de Bihar

lundi, 8 août 2016 solidarité  

CTF

Patna (Agence Fides) – « Une tragédie annoncée, c’est ainsi qu’est qualifiée, par un journaliste de News 18, l’une des chaînes d’actualité indiennes, l’inondation qui a frappé en particulier la région de Bihar, à la frontière avec le Népal. Pour le moment, peu de données certaines sont disponibles et elles sont toutes tragiques ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides Marco Iazzolino, Vice-coordinateur international de la Camillian task force, organisme de l’Ordre des Ministres des Infirmes – Camilliens, active depuis 2001. « Plus de 2 millions de personnes auraient été touchées, des centaines de milliers auraient évacué la zone, sachant que le nombre des morts devrait être au moins d’une centaine. Ce qui est sûr est que l’inondation a été causée par les pluies intenses tombées dans la zone du Terai (Népal) qui ont fait déborder les cours d’eau en aval, en Inde ». « Tout cela ne suffit pas à décrire le caractère dramatique des demandes d’aide qui parviennent aux religieux camilliens en Inde – poursuit Marco Iazzolino. En tant que Camilliens, nous venons de terminer le processus formel de reconnaissance d’une Fondation dénommée Camillian Disaster Service International (CADIS) qui a donné une forme et une continuité à l’action de la Camillian task force. Pour porter notre solidarité, CADIS Inde, avec la Caritas, ont en quelques heures seulement, décidé de créer une équipe d’intervention d’urgence qui aide dans le cadre de la première phase d’urgence et accompagnera une seconde phase de soutien. L’équipe de CADIS Inde s’est réunie à Bangalore pour faire le point sur la logistique et mener une action d’orientation en vue de son départ pour Patna, la capitale du Bihar et épicentre des dommages provoqués ces jours-ci par les inondations. L’équipe en question est composée de sept personnes, conduites par le Père Shju et de Joji de CADIS Inde et par Sœur Stepheena, médecin. Est également prévue la présence de 4 infirmières qui auront pour mission de faire face à la première phase de l’intervention à laquelle suivront des actions structurées. Après un premier moment, au centre diocésain de Patna, où seront recueillis des médicaments, l’équipe se rendra dans le district de Supaul, où elle sera accueillie par la communauté locale et créera avec la population la première plateforme logistique destinée aux aides dans la zone » conclut le responsable de l’équipe. (AP/MI) (Agence Fides 08/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network