ASIE/JAPON - Message des Evêques du Japon pour les dix jours pour la paix

lundi, 8 août 2016 evêques   violence   politique   conférences épiscopales  
Message de paix en provenance du Japon

Message de paix en provenance du Japon

Tokyo (Agence Fides) – En réponse au fort « Appel pour la Paix » d’Hiroshima lancé par Saint Jean Paul II le 25 février 1981, la Conférence épiscopale du Japon a fait de la période allant du 6 au 15 août « Les dix jours pour la paix ». Ces journées ont été choisies en ce qu’ils rappellent l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki ainsi que la commémoration de la fin de la II° Guerre mondiale. Cette année marque le 35ème anniversaire de l’initiative.
« La paix dans le monde s’est brisée et se trouve constamment menacée par des événements tels que la guerre syrienne, les actions terroristes des fondamentalistes et autres, les conflits armés qui impliquent le contrôle des ressources et veulent seulement exprimer la force. De nombreuses personnes, dont des femmes et des enfants, sont tuées ou blessées, contraints à fuir de chez elles, privées d’une vie normale et de la vie elle-même. Les attaques terroristes interviennent dans les plus grandes villes en Europe, aux Etats-Unis ou dans des nations musulmanes. De nombreux japonais en ont également été victimes » indique la note parvenue à Fides.
« Avec la force de l’humanité et la grâce de Dieu, nous voulons réaliser l’idéal élevé consistant non seulement à éliminer les armes nucléaires mais tous les types d’armes et la violence du monde. A l’intérieur de notre pays, nous ne pouvons nous montrer indifférents aux homicides qui ont lieu chaque jour ou à la discrimination basée sur la nationalité, la culture ou le sexe, pas plus qu’à la violence domestique, aux expressions de haine, au harcèlement sexuel ou de pouvoir.
Il n’est pas de paix là où quelqu’un est exclu, dominé, n’est pas respecté ou se trouve discriminé. En faisant des efforts pour compléter la réalisation et le bonheur du cœur et du corps, le travail et la vie privée et les relations avec Dieu et les personnes en particulier, nous devons commencer à construire la paix au-dedans de nous. Nous tous pouvons le faire et nous devons tous le faire. Telle est la voie sûre pour réaliser la paix dans le monde » conclut le texte. (CE) (Agence Fides 08/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network