AFRIQUE/RWANDA - Nouveau projet en faveur des femmes et des enfants touchés par la malnutrition

jeudi, 21 juillet 2016 malnutrition  

MLFM

Muyanza (Agence Fides) - Un projet multisectoriel de soutien à la maternité et à l’enfance a été lancé le 1er juillet. Il s’agit d’une nouvelle intervention du Mouvement de lutte contre la faim dans le monde dans le domaine médical, sanitaire et nutritionnel, au profit des femmes et des nouveaux-nés du secteur de Buyoga, dans le nord du Rwanda. Dans un communiqué transmis à l’Agence Fides, l’ONG confirme son objectif à savoir améliorer la situation nutritionnelle maternelle et enfantine ainsi que l’accès aux soins néo-natals et pédiatriques pour 1.500 familles vulnérables de la zone, autour de trois lignes d’action.
La première phase prévoit une action de sensibilisation concernant les femmes enceintes et les jeunes mères tant durant la gestation qu’au cours des premiers mois de vie de leurs enfants. Après quoi, le Centre de santé de Muyanza sera doté d’appareils médicaux spécifiques de manière à assurer une meilleure assistance aux femmes enceintes et à être en mesure de reconnaître les grossesses à risque, offrant ainsi les justes soins tant avant que durant l’accouchement. En parallèle, se dérouleront des cours de formation spécifiques pour le personnel sanitaire du Centre de santé, qui sera ainsi en mesure de prêter des soins à temps tant aux nouveaux-nés qu’à leurs mères et de sensibiliser la population. La sécurité alimentaire des familles sera en outre renforcée par l’intermédiaire de l’amélioration et de la diversification de la production agricole et de l’élevage.
La troisième phase du projet prévoit enfin la formation des agriculteurs, au travers de l’enseignement de nouvelles techniques agricoles et de la création de kitchen garden et d’activités visant au développement de l’élevage de petit bétail. Sont également prévus des cours de médecine vétérinaire. Par ailleurs, 500 éleveurs et agriculteurs de la zone de Buyoga bénéficieront de micro crédit. « En une seule intervention – indiquent les responsables de MLFM au Rwanda – nous nous engageons à offrir un soutien nutritionnel, maternel et enfantin jusqu’à ce que l’enfant ait 6 ans, une formation sanitaire et un micro crédit en vue de la culture et de la distribution d’animaux de petite taille ». (AP) (Agence Fides 21/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network