ASIE/TURQUIE - Témoignage d’un prêtre après la tentative de coup d’Etat militaire

samedi, 16 juillet 2016 zones de crise  

sputniknews.com

Antakya (Agence Fides) – « Pendant toute la nuit, des haut-parleurs des mosquées, outre les prières, les imams ont fait appel à intervalles réguliers à ce que la population descende dans les rues pour manifester son soutien au gouvernement et au Président, Recep Tayyip Erdogan ». C’est ce que raconte à l’Agence Fides le Père Paolo Pugliese OFM Cap., qui exerce son ministère pastoral près la Paroisse d’Antakya, l’antique cité d’Antioche, où ont vécu tant Saint Pierre que Saint Paul outre à Saint Luc et Saint Barnabé et où, pour la première fois, les disciples du Christ furent appelés chrétiens.
Le témoignage provenant d’Antakya, chef-lieu de la province d’Hatay, limitrophe de la Syrie, confirme que même dans les centres urbains mineurs de la Turquie ont eu lieu des manifestations contre la tentative de coup d’Etat de secteurs des forces armées turques de la fin de soirée du 15 juillet. A Antakya, une partie considérable de la population est descendue dans les rues du centre, lançant des slogans et actionnant les avertisseurs sonores des voitures mais aucun coup de feu n’a été entendu. La journée d’aujourd’hui (16 juillet NDR) a commencé dans le calme. Tous savent que le Président Erdogan a repris en main la situation mais attendent de voir comment évoluera la situation et quelles seront les conséquences du coup d’Etat manqué.
Des sources du Patriarcat œcuménique de Constantinople indiquent à Fides qu’au cours de la tentative de coup d’Etat, le Patriarche œcuménique, Bartholomé I, actuellement à l’étranger pour une période de repos, a fait parvenir un message aux personnes – ecclésiastiques et laïcs – actuellement présentes au siège patriarcal d’Istanbul, leur indiquant des précautions à prendre quant à la manière de faire face à la situation. (GV) (Agence Fides 16/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network