AMERIQUE/COLOMBIE - Prise de position des Evêques des Provinces ecclésiastiques de Medellin et Santa Fe de Antioquia contre l’activité minière irresponsable

jeudi, 14 juillet 2016 environnement   evêques   politique   eglises locales  
Gestion irresponsable des mines

Gestion irresponsable des mines

Medellin (Agence Fides) – « En tant que Pasteurs, nous avons, à plusieurs reprises, élevé notre voix et attiré l’attention sur les effets néfastes de l’exploitation des ressources naturelles, en particulier en ce qui concerne la gestion irresponsable des mines. Ces activités ont comporté de graves répercussions sur l’environnement, la dignité humaine et la vie sociale au sein de nos communautés » affirme un communiqué parvenu à Fides portant la signature des 12 Evêques des Provinces ecclésiastiques de Medellin et Santa Fe de Antioquia (Colombie).
Les Evêques ont demandé au gouvernement colombien, aux entreprises, nationales et internationales, ainsi qu’à la société civile « d’agir avec décision pour empêcher l’extraction mécanisée, à l’aide de dragues et d’excavateurs, et la poursuite de la destruction de l’environnement et de la santé des personnes dans notre pays. Il serait opportun de mettre en œuvre des mesures efficaces afin de bloquer l’actuelle catastrophe environnementale et sociale » souligne le communiqué.
Dans cette zone de la Colombie, l’Eglise et les communautés rurales dénoncent depuis longtemps la forte déforestation visant à faire place à des mines à ciel ouvert ainsi que les dommages provoqués à l’environnement et aux personnes par les pollutions liées à l’utilisation du mercure dans le cadre de l’extraction de l’or et de l’argent.
Les Evêques soulignent que, en tant que partie intégrante de la stratégie de lutte contre l’extraction illégale, il est nécessaire de dénoncer la corruption de certains fonctionnaires publics, de rendre opérationnelles les institutions de l’Etat et de combattre l’action des groupes armés illégaux. « Dans le même temps et dans la perspective de l’après accord avec les FARC, doit être garanti le fait que cette guérilla aura l’obligation de renoncer définitivement à l’activité minière irresponsable » conclut le texte. (CE) (Agence Fides 14/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network