AMERIQUE/COLOMBIE - Espoirs de réouverture définitive de la frontière avec le Venezuela

mercredi, 13 juillet 2016 politique   réfugiés   faim  
35.000 vénézuéliens à la frontière

CEC

35.000 vénézuéliens à la frontière

Bogotá (Agence Fides) – Ainsi que l’indique une note parvenue à Fides, environ 35.000 vénézuéliens de San Antonio del Táchira ont traversé le pont international Simon Bolivar Dimanche dernier en direction de la ville colombienne de Cucuta pour y acheter de la nourriture, des médicaments et des denrées de première nécessité. Le 19 août 2015, le Président vénézuélien, Nicolas Maduro, avait en effet ordonner la fermeture de la frontière avec la Colombie (voir Fides 03 et 05/09/2015) pour empêcher l’entrée de paramilitaires colombiens et combattre la contrebande. Ce même Président a autorisé l’ouverture de la frontière pour une période limitée de 12 heures le Dimanche 10 juillet.
S.Em. le Cardinal Rubén Salazar Gómez, Archevêque de Bogotá, a fait l’éloge des colombiens pour leur solidarité et leur accueil envers les vénézuéliens, bien que cela ait été pour une courte durée. « Je me félicite et je remercie les colombiens qui, comme de bons samaritains, ont exercé la solidarité envers nos frères vénézuéliens ».
La situation demeure encore incertaine. Bien que la frontière ait été fermée par le Venezuela, le gouvernement colombien estime que l’ouverture devrait être autorisée et coordonnée par les deux pays. Les rares rapports officiels de ces derniers mois sont clairs et indiquent que la réouverture sera suivie par de plus importants contrôles des deux côtés. Le 4 août est prévue une réunion des Ministres des Affaires étrangères des deux pays afin de fixer une date pour la réouverture de la frontière, qui pourrait avoir lieu dès le mois d’août. (CE) (Agence Fides 13/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network