AFRIQUE/KENYA - Remerciements publics du Diocèse de Meru au Frère Argese, « le missionnaire de l’eau »

mercredi, 13 juillet 2016 instituts missionnaires  

CISA

Le Frère Giuseppe Argese

Nairobi (Agence Fides) – « Nous sommes reconnaissants aux Missionnaires de Notre-Dame de la Consolation (la Consolata) de nous avoir donné le Frère Argese, qui a travaillé à Meru pendant toutes ces années. Ils nous ont fourni une éducation, de l’eau, des hôpitaux, ont érigé le Diocèse et ils nous ont soutenu jusqu’à ce que, maintenant, nous soyons en mesure de demeurer sur pieds par nous-mêmes » a déclaré S.Exc. Mgr Salesius Mugambi, Evêque de Meru, au Kenya, dans l’homélie donnée le 9 juillet à l’occasion de la célébration de la Journée de l’eau dans son Diocèse.
Telle a été l’occasion choisie pour remercier le Frère Giuseppe Argese, Missionnaire de Notre-Dame de la Consolation (la Consolata) (IMC) qui, depuis des décennies, conçoit et dirige la construction non seulement d’églises, comme la Cathédrale de Meru, mais surtout d’aqueducs et autres œuvres hydrologiques qui fournissent de l’eau potable à un demi million de personnes dans les comtés de Meru et Tharaka Nithi.
« La population de Meru seront toujours reconnaissante au Frère Argese pour la formation humaine qu’il a fourni. Nos plus importantes Universités doivent s’intéresser de près à ce qui a été fait ici pour notre prospérité » a déclaré le Père Andrew Mbiko, responsable de la gestion de l’aqueduc de Tuuru. « Nous portons à l’attention du pays tout entier et en particulier du gouvernement du Kenya la contribution unique et spéciale qu’un simple missionnaire a fourni à la formation humaine, au développement et à la civilisation de la population de Meru » a ajouté le Père Mbiko, rappelant avoir demandé au gouvernement d’accorder la citoyenneté honoraire au missionnaire italien.
Né à Martina Franca, dans les Pouilles en 1932, le Frère Giuseppe Argese s’est rendu au Kenya comme missionnaire en 1957 et depuis lors, il y réalise la construction d’églises et d’œuvres d’utilité publique. En 1959, il a débuté son activité la plus importante, à savoir la planification et la construction de nombreuses œuvres d’ingénierie hydraulique relatives à la collecte et à la distribution d’eau, laquelle est désormais fournie à des centaines de milliers de personnes. L’importance et la qualité du travail effectué pendant 50 ans par le Frère Argese ont été reconnues par les plus hautes institutions mondiales. Le 15 juin 1999, le Frère Argese a obtenu la prestigieuse reconnaissance Path to Peace, qui lui a été remise au siège des Nations unies, à New York et constitue l’une des plus importantes en matière de contribution au développement de la paix au plan international. (L.M.) (Agence Fides 13/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network