AMERIQUE/ARGENTINE - Bicentenaire de l’indépendance

samedi, 9 juillet 2016 eglises locales   réconciliation   société civile  

sid.uncu.edu.ar

Buenos Aires (Agence Fides) – « Nous célébrons dans la foi et en tant qu’argentins le Bicentenaire de l’Indépendance de notre pays » en nous rappelant que « c’est une erreur de penser que l’universalisme propre à la foi en un Dieu qui est Père de tous les hommes ne peut être compatible avec l’appartenance à une terre, à une nation avec son histoire et ses traditions ». C’est ce qu’affirme le Président de la Conférence épiscopale argentine, S.Exc. Mgr José María Arancedo, Archevêque de Santa Fe de la Vera Cruz, à l’occasion des célébrations marquant le bicentenaire, qui culmineront aujourd’hui, 9 juillet, dans tout le pays.
« J’ai reçu ma foi comme un don de Dieu mais dans une famille et dans le contexte d’un pays précis. J’aime Dieu et j’aime mon pays – a-t-il ajouté. La foi n’isole pas mais consiste en une voie de rencontre, de respect et de dialogue ». « Il existe une Argentine qui se construit continuellement, et qui a besoin de l’action de tous. La Patrie représente un don et un devoir » a-t-il souligné, rappelant le document des Evêques, au titre significatif : « Le Bicentenaire, temps de rencontre fraternelle des argentins », publié en avril dernier, et invitant à l’approfondir.
La principale célébration se tiendra à Tucuman, lieu de la signature de la déclaration d’indépendance, où, en la Cathédrale de Notre-Dame de l’Incarnation, S.Exc. Mgr Alfredo Zecca, Archevêque du lieu, présidera ce matin le Te Deum solennel auquel devrait participer le Président Macri et d’autres autorités, nationales et provinciales. Seront en outre présents le Président de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr José María Arancedo, le Secrétaire général de cette dernière, S.Exc. Mgr Carlos Humberto Malfa, ainsi que d’autres Evêques de la région et le Nonce apostolique, S.Exc. Mgr Emil Tscherrig. L’Archevêque de Buenos Aires, S.Em. le Cardinal Mario Aurelio Poli, célébrera ce matin une Messe d’action de grâce et un Te Deum. Les célébrations du Bicentenaire ont débuté hier et se poursuivront aujourd’hui et demain dans différentes églises de tout le pays.
Le Pape François, dans un Message envoyé pour l’occasion au Président de la Conférence épiscopale, exprime aux Evêques, aux autorités et à tous les argentins sa proximité et promet sa prière. « En particulier – écrit le Pape – je désire être proche de ceux qui souffrent le plus : les malades, ceux qui vivent dans la pauvreté, les prisonniers, ceux qui sont seuls, ceux qui sont au chômage, ceux qui sont ou ont été victimes de la traite, du commerce d’êtres humains et de l’exploitation des personnes, des enfants victimes d’abus et des nombreux jeunes qui souffrent à cause du fléau de la drogue… Il s’agit des enfants les plus blessés de la patrie ». (SL) (Agence Fides 09/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network