AMERIQUE/CHILI - Ouverture du dialogue entre le gouvernement et les Mapuches

vendredi, 8 juillet 2016 indigènes   evêques   développement   politique  
S.Exc. Mgr Hector Vargas

S.Exc. Mgr Hector Vargas

Temuco (Agence Fides) – L’Evêque de Temuco, S.Exc. Mgr Hector Vargas, a parlé avec quelques journalistes locaux de son rôle dans le cadre des colloques qui ont débuté hier, 7 juillet, entre le gouvernement et les Mapuches (voir Fides 04/07/2016).
Mgr Vargas a répondu ainsi à des observations provenant de différents secteurs. La Fédération des étudiants Mapuches, par exemple, a rejeté le fait que l’Eglise catholique puisse figurer parmi les organisateurs en ce qu’ils considèrent cette présence comme « un manque de respect ». Selon les informations envoyées à Fides à ce propos, l’Evêque a répondu que si quelqu’un de plus valide que lui était trouvé, il n’aurait aucun problème à démissionner parce que cela signifierait « le soulever d’un grand poids ».
En ce qui concerne la méthodologie des colloques, Mgr Vargas a indiqué que « des rencontres se tiendront tous les 15 jours pendant six mois, colloques au cours desquels les principales causes et les problèmes relatifs à la violence rurale devraient être identifiés et la mise en place de lois en la matière permettant de résoudre cette situation favorisée ».
Les entrepreneurs de la région, qui participent eux aussi aux colloques, ont demandé à ceux qui ont critiqué la participation de l’Eglise catholique de réfléchir et, avant de critiquer, de participer eux aussi aux colloques pour le dialogue, qui sont ouverts à tous. (CE) (Agence Fides 08/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network