AFRIQUE/ZAMBIE - Dénonciation des violences politiques de la part du Président zambien, après celle faite par les Evêques

jeudi, 7 juillet 2016 politique  

Le Président zambien, Edgar Lungu

Lusaka (Agence Fides) – « La violence dans cette région du pays est alarmante en ce que s’enregistre le niveau le plus élevé de ce phénomène, le deuxième se référant à la Province de Lusaka » a indiqué le Président de Zambie, Edgar Lungu, en parlant aux chefs traditionnels de la Province du Sud. Le Chef de l’Etat zambien a demandé aux trois responsables traditionnels de la Province d’aider les autorités à ramener le calme et à instaurer un climat pacifique en vue des élections présidentielles et législatives du 11 août prochain.
Le Président Lungu, déplorant que certaines personnes aient perdu la vie dans le cadre d’affrontements politiques, a rappelé que la Zambie a été considérée pendant des années par les autres pays africains comme un oasis de paix, souhaitant qu’elle continue à l’être.
Récemment, les Evêques locaux avaient dénoncé les « discours incendiaires » de différents hommes politiques qui alimentent les tensions (voir Fides 01/06/2016) ainsi que les violences xénophobes à l’encontre des immigrés rwandais (voir Fides 29/04/2016). (L.M.) (Agence Fides 07/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network