ASIE/PHILIPPINES - Prêtre tué dans le Diocèse de Tagbilaran

jeudi, 7 juillet 2016 violence   eglises locales   prêtres  

Tagbilaran diocese

Bohol (Agence Fides) – Le Père Marcelino Biliran, Curé de la Paroisse Saint Pierre Apôtre de la ville de Loboc, en province de Bohol, trouvé mort dans son habitation le 27 juin dernier, ne s’est pas suicidé mais a été assassiné pour des raisons encore inconnues. C’est ce qu’a annoncé S.Exc. Mgr Leonardo Medroso, Evêque de Tagbilaran, au sein duquel le Père Biliran exerçait son ministère pastoral, rendant publique la confirmation reçue de la police de Bohol, qui poursuivra l’enquête sur l’homicide.
Après les résultats de l’autopsie, annoncés par l’Evêque, le suicide a été exclu : « Il ne pouvait pas se suicider, il ne pouvait pas se tuer. Il s’agissait d’un frère, d’un prêtre, d’un bon pasteur » a-t-il répété, indiquant aux fidèles que les funérailles se tiendront à la Cathédrale. L’Eglise locale est aux côtés des autorités et demande à ce que les responsables soient identifiés tout comme le mobile de l’homicide afin d’obtenir justice. Le Père Biliran avait été ordonné au sein du Diocèse de Tagbilaran et était Curé de Saint Pierre Apôtre, Paroisse depuis 2015. (PA) (Agence Fides 07/07/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network