AFRIQUE/SOUDAN - Demande de renforcement de la sécurité dans les Universités soudanaises de la part d’une association estudiantine

mercredi, 6 juillet 2016 violence  

RD

Khartoum (Agence Fides) – L’Association estudiantine du Darfour des universités soudanaises, a contesté la peine de mort requise pour un étudiant accusé du meurtre d’un autre étudiant. Selon ce qu’indique Radio Dabanga, le meurtrier avait été condamné à cinq années de réclusion pour homicide involontaire suite à un affrontement mortel sur le campus du Sharg El Nil College de Khartoum. La victime des violences était un étudiant de l’aile islamiste du Parti national, actuellement aux affaires. L’association estudiantine s’est adressée au gouvernement soudanais dans le cadre d’une conférence de presse, demandant à ce que les tribunaux ne soient pas politisés et à ce qu’il s’engage en faveur de l’impartialité et de la justice. En outre, les porte-parole des étudiants ont demandé le désarmement des forces djahidistes dans les Universités. De son côté, le Ministre de l’Instruction a proposé d’interdire les activités politiques armées sur les campus et de mettre en place un corps de police en mesure de contrôler la présence d’armes et d’instruments de violence. Dans une déclaration au Parlement, le Ministre a déclaré que son ministère aspire à voir les Universités libres de la violence, au travers de la promotion d’une culture de paix et d’acceptation d’autres étudiants. (AP) (Agence Fides 06/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network