AMERIQUE/COLOMBIE - Questionnement du Président de la Conférence épiscopale à propos des modalités de soutien au processus de paix

mercredi, 6 juillet 2016 groupes armés   violence   evêques   politique  
S.Exc. Mgr Luis Augusto Castro Quiroga

S.Exc. Mgr Luis Augusto Castro Quiroga

Bogotá (Agence Fides) – Le Président de la Conférence épiscopale de Colombie et Archevêque de Tunja, S.Exc. Mgr Luis Augusto Castro Quiroga, I.M.C. a affirmé, s’adressant à la presse locale, que le processus de paix avec les FARC est en bonne voie mais qu’il est nécessaire d’expliquer les accords à tous les colombiens et ce dans un langage simple et clair. « Par exemple, un grand défaut, selon moi, est que n’a pas été mise en place une pédagogie visant à expliquer toutes ces choses du processus de paix. Une pédagogie a bien été mise en place au profit d’une élite, d’avocat à avocat, mais pas pour les personnes simples » a déclaré l’Archevêque selon une note envoyée à Fides.
Mgr Castro Quiroga a en outre commenté le référendum qui devrait ratifier les accords de paix : « il serait préférable pour tous d’aller voter non seulement sur la base de la confiance mais au travers d’un vote rationnel, parce qu’a été compris le motif pour lequel a été réalisé le processus de paix, ce qui permet par suite d’exprimer un vote conscient ».
Le Président de la Conférence épiscopale de Colombie s’est ainsi exprimé trois jours avant la rencontre de l’ensemble des Evêques du pays, prévue à Bogotá pour le 8 juillet, dont l’un des thèmes centraux constituera à établir les modalités selon lesquelles l’Eglise catholique soutiendra la paix dans les régions qui seront concédées par le gouvernement aux anciens guérilleros des FARC. Le thème n’est pas facile si l’on considère qu’une bonne partie de la population vit encore avec le souvenir de quelque membre de sa famille victime de cette guerre fratricide qui aura duré près de 52 ans. (CE) (Agence Fides 06/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network