AFRIQUE/MALAWI - Appel de la Conférence épiscopale en faveur des quelques six millions de personnes risquant de souffrir de la faim

mardi, 5 juillet 2016 faim   evêques  

Lilongwe (Agence Fides) – « Nos hôpitaux enregistrent une forte augmentation du nombre de cas de malnutrition et l’on craint que la situation n’empire alors que nous nous approchons de ce que nous appelons la période maigre » avertissent les Evêques du Malawi dans une déclaration au travers de laquelle ils lancent un appel aux organes locaux et internationaux afin qu’ils viennent en aide aux plus de six millions d’habitants du pays touchés par une grave carence de nourriture.
Dans le texte parvenu à Fides, la Conférence épiscopale estime à 305,5 millions d’USD la somme nécessaire pour faire face à l’urgence alimentaire.
En avril dernier, le Président, Peter Mutharika, avait proclamé l’état de catastrophe nationale suite à la carence de nourriture attribuée aux conditions climatiques et en particulier à la forte sécheresse qui a compromis les récoltes.
Les Evêques dénoncent cependant les carences de la politique, en particulier l’absence d’application du « plan national de résilience, visant à briser le cycle de l’insécurité alimentaire ». « Nous souhaitons aller au-delà de l’annonce de beaux plans desquels nos hommes politiques se remplissent la bouche mais qui ne sont ensuite traduits par rien de concret » affirment les Evêques, qui proposent de « prendre en considération la réforme du programme d’aides aux agriculteurs afin d’assurer un soutien aux paysans ».
Les Evêques font également état du fait qu’il est nécessaire que le gouvernement restaure les infrastructures agricoles en ruine, accordant la priorité aux structures liées à l’irrigation. (L.M.) (Agence Fides 05/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network