AMERIQUE/VENEZUELA - Questionnement de l’Archevêque de Mérida sur la situation actuelle et la présence des organes de sécurité de l’Etat

mardi, 5 juillet 2016 zones de crise   violence   pauvreté   politique  
S.Exc. Mgr Baltazar Porras

S.Exc. Mgr Baltazar Porras

Mérida (Agence Fides) – L'Archevêque de Mérida, S.Exc. Mgr Baltazar Porras, a condamné encore une fois avec force l’agression ayant visé un groupe de séminaristes le 1er juillet à Mérida (voir Fides 02/07/2016). « Tout semble indiquer (…) que, derrière ce fait, se trouvent des personnes liées au gouvernement (de Mérida NDR), y compris des personnes occupant des positions officielles semble-t-il, membres des organismes de gouvernement » a déclaré l’Archevêque dans un entretien transmis par la station radiophonique Union Radio.
Mgr Porras a rappelé que le petit groupe d’étudiants a été roué de coups, dénudé et dérobé de ses biens alors qu’ils se rendaient à leurs cours dans les environs de la Fédération des Centres universitaires de Mérida, où Lilian Tintori, épouse de l’homme politique d’opposition incarcéré, Leopoldo Lopez, devait tenir une conférence.
« A Mérida, (…) lorsque se trouve organisé un événement quelconque qui n’a pas un caractère officiel, ces groupes prennent le dessus et font ce qu’ils veulent. Dans le même temps, les organes de sécurité de l’Etat disparaissent » a souligné l’Archevêque.
Les jeunes séminaristes, qui se rendaient à leur leçon d’anglais, ont été mis contre un mur et il leur a été demandé s’ils étaient chavistes ou appartenaient à l’opposition. Devant leur réponse, à savoir qu’ils étaient séminaristes, il semble que la colère et la violence des agresseurs ait augmenté.
La note parvenue à Fides signale que la gravité de l’épisode est accrue par le fait que la plainte devant les autorités de police n’a pas été enregistrée, en ce que faite par des membres du parti politique d’opposition Voluntad Popular. Ceux-ci ont dû s’adresser à la Préfecture pour la faire accepter, a souligné l’Archevêque. « Il n’est pas pensable de continuer de la sorte » a réaffirmé Mgr Porras. (CE) (Agence Fides 05/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network