ASIE/PAKISTAN - Jeune chrétienne victime d’un viol de groupe dans le cadre d’une vengeance musulmane

jeudi, 30 juin 2016 minorités religieuses   violence   femmes  

Voice

Lahore (Agence Fides) – Une jeune chrétienne, Samrah Badal, a été victime d’un viol de groupe de la part de quatre musulmans désireux de venger le présumé honneur terni d’une famille musulmane. C’est ce qu’indique à Fides Maître Aneeqa M. Anthony, Avocat chrétien et coordinatrice de l’ONG The Voice Society, en relatant la violence intervenue le 25 juin dernier à Lahore.
Selon la reconstitution des faits réalisée par l’avocat, tout a commencé lorsque la jeune musulmane Sehar Wasif s’est enfuie avec le jeune chrétien Inayat Masih, duquel elle était amoureuse. La famille d’Inayat Masih a dû affronter toutes les conséquences de cette action. En effet, la famille de Sehar Wasif a envoyé des hommes – dont le frère de Sehar Wasif – chez la sœur d’Inayat Masih, Samrah Badal, lui demandant des nouvelles. N’obtenant pas satisfaction, les hommes en question ont commencé à la rudoyer, la dénudant et la traînant dans la rue avant d’abuser d’elle sous les yeux de ses cinq enfants.
L’équipe de l’ONG s’est rendue au commissariat de police et a déposé plainte pour le compte de la victime. Maître Aneeqa M. Anthony rappelle que « la famille de Sehar Wasif est une famille musulmane très influente » de Lahore et qu’elle croit que cette violence bestiale demeurera impunie. C’est pourquoi elle fait appel « aux hommes politiques chrétiens, tels que le Ministre Kamran Micheal, afin qu’ils puissent intervenir et avoir le courage d’aider les chrétiens ». (PA) (Agence Fides 30/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network