AMERIQUE/VENEZUELA - Prise de position de l’Archevêque de Caracas à propos de la crise

jeudi, 30 juin 2016 zones de crise   violence   evêques   santé  
S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino

S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino

Caracas (Agence Fides) – « Il n’est pas possible de nier que cette crise existe et de ne pas permettre l’arrivée de vivres et de médicaments provenant d’autres parties du monde, envoyés par différentes organisations non gouvernementales et par des organisations de l’Eglise telles que la Caritas » : telle est la dénonciation faite par l’Archevêque de Caracas, S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, qui, en parlant à la presse locale, a critiqué le gouvernement vénézuélien pour son refus d’accepter les aides humanitaires dans le but de ne pas montrer la gravité de la crise en cours dans le pays.
Selon les informations parvenues à Fides, le Cardinal a souligné que la situation dégénère et a désormais atteint un niveau extrême. Il a ajouté que le gouvernement du Président Maduro devrait éviter que l’Organisation des Etats américains active la Charte démocratique interaméricaine, qui reviendrait à envoyer d’office les aides humanitaires pour résoudre la situation d’urgence constituée par une terrible crise alimentaire et sanitaire.
Voici moins d’une semaine, l’Assemblée nationale avait approuvé une loi visant à affronter le problème sanitaire créé par la carence de médicaments, outre à demander le soutien des organisations humanitaires internationales qui s’étaient déjà proposées d’envoyer de la nourriture et des médicaments. A la demande du Président Maduro cependant, le Tribunal suprême de Justice a émis une décision qui a annulé cette loi en ce que, selon le Tribunal en question, elle usurpe les fonctions présidentielles. (CE) (Agence Fides 30/06/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network