AMERIQUE/COLOMBIE - Appels de nombreux Evêques en faveur d’un engagement de tous les colombiens pour la construction de la paix

lundi, 27 juin 2016 politique   violence   evêques   développement  
Paix en Colombie

Paix en Colombie

Cúcuta (Agence Fides) – De nombreux Evêques de Colombie ont commenté les récents accords de paix et encouragé leurs communautés locales devant la nouvelle étape qui se présente dans l’histoire du pays.
Parmi les différents témoignages parvenus à Fides, citons celui de l’Evêque de Cúcuta, S.Exc. Mgr Victor Ochoa, qui, se montrant optimiste, a déclaré : « L’engagement est celui d’un pays entier, qui répond actuellement aux processus de réconciliation et aux actions entreprises afin d’améliorer le bien-être des colombiens. C’est pourquoi il faut le soutenir et demander au gouvernement l’engagement social au profit du peuple colombien ».
« Signer la paix signifie faire en sorte que la paix devienne réalité, éliminer les situations d’injustice, la pauvreté, l’exclusion des paysans. C’est aussi travailler dur pour rendre notre pays un lieu caractérisé par des conditions de logement dignes. C’est cela penser à la construction de la paix » a déclaré Mgr Ochoa.
De son côté, S.Exc. Mgr Camilo Fernando Castrellón Pizano, S.D.B., Evêque de Barrancabermeja, dans un communiqué envoyé à toutes les Paroisses et lu au cours des Messes dominicales, a souligné qu’il existe « un engagement de tous les colombiens pour construire ensemble la paix… Les Paroissiens sont appelés à s’engager afin que la paix réussisse à naître dans le cœur de tous ». « Le pays connaît actuellement un moment difficile et il est urgent de désarmer les esprits et de construire ensemble la réconciliation » affirme le texte de l’Evêque.
L’Evêque auxiliaire de Barranquilla, S.Exc. Mgr Victor Tamayo, a, lui aussi, exhorté tous les colombiens à avoir une attitude positive envers l’accord signé à La Havane et s’est adressé directement aux hommes politiques de l’opposition, les invitant à « analyser véritablement la situation afin que nous soyons tous en mesure d’apporter une aide généreuse à la paix dont nous avons besoin ». (CE) (Agence Fides 27/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network