AFRIQUE/KENYA - Satisfaction de la Conférence épiscopale après l’accord entre majorité et opposition visant à réformer la commission électorale

samedi, 25 juin 2016 politique   evêques  

Le Président Uhuru Kenyatta

Nairobi (Agence Fides) – « Il s’agit d’une mesure qui démontre la maturité politique et le respect de la Constitution, des institutions et de la loi » affirment les Evêques du Kenya dans une déclaration signée par le Secrétaire général de la Kenya Conference of Catholic Bishops (KCCB), le Père Daniel Kimutai Rono, qui salue la décision du gouvernement et de la coalition des partis d’opposition connue sous le nom de Coalition for Reforms and Democracy (CORD), de travailler ensemble au Parlement pour réformer la Commission électorale et garantir le déroulement pacifique des élections présidentielles et législatives en 2017.
Le 22 juin, la majorité présidentielle et la CORD ont signé une motion en vue de la formation d’un Comité parlementaire conjoint, formé de 14 membres, dont l’objectif est de résoudre les disputes relatives à l’Independent Electoral and Boundaries Commission (IEBC), la Commission électorale indépendante, récemment au centre de polémiques de la part de la CORD qui accuse certains de ses membres d’être favorables au parti du Président, Uhuru Kenyatta, et de corruption.
Dans un délai de 30 jours, le Comité devra présenter une proposition de révision relative à l’IEBC qui devra être discuté devant les deux Chambres du Parlement.
Les Evêques promettent leur prière « afin que la voix de la raison prévale, au moment où le Comité débute ses travaux. Dans le même temps, nous invitons les citoyens et toutes les personnes de bonne volonté à appuyer les efforts des membres du Comité » conclut le communiqué des Evêques. (L.M.) (Agence Fides 25/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network