AMERIQUE/COLOMBIE - L’Université, lieu privilégié pour al construction de la paix

samedi, 25 juin 2016 paix   université  

CEC

Bogotá (Agence Fides) – La paix requiert que les personnes soient formées et informées afin qu’elles ne s’attendent pas de fruits qui ne pourront jamais arriver et que le processus soit ainsi mis en danger. L’université a par suite une place prioritaire dans la construction de la paix et les Universités catholiques présentes en Colombie représentent une force importante, non seulement pour l’Eglise, mais pour l’ensemble de la société. C’est ce qu’a réaffirmé le Secrétaire général de la Fédération internationale des Universités catholiques, le Père Guy-Réal Thivierge, au cours d’une rencontre avec les Recteurs des Universités catholiques de Colombie, qui a eu lieu au siège de la Conférence épiscopale colombienne (CEC) le 23 juin.
Selon les informations diffusées par la CECI et parvenues à Fides, au cours de la réunion, le Père Thivierge et le Pr. Rosa Aparicio ont présenté une étude portant sur la culture des jeunes dans les Universités catholiques, étude réalisée dans 60 Universités de 35 pays de quatre continents. En ce qui concerne la culture des jeunes et la construction de la paix, le Père Thivierge a souligné que cet objectif sera atteint au travers d’une formation de qualité permettant aux jeunes « d’aller au-delà de leurs besoins et de s’engager dans différentes réalités de leurs sociétés ».
Le Pr. Rosa Aparicio a pour sa part relevé que l’un des résultats de la recherche montre que les jeunes ont peu de propension à avoir une attitude de transformation de la société, en ce que leurs priorités sont plus personnelles que sociales, un problème qui devra sans doute être pris en considération en vue de la construction de la paix. (SL) (Agence Fides 25/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network